Linkedin
Facebook
Contactez-nous

À quoi sert une DSP ?

Pauline, Média Trader à l’Agence Eliette nous répond

Une tour de contrôle entre vendeurs et acheteurs

La Demand Side Platform (DSP), est une plateforme d’achat et d’optimisation publicitaire qui facilite l’achat d’inventaires display.

Une DSP agit comme une sorte de tour de contrôle. Elle utilise des algorithmes pour rechercher et automatiser les différents tarifs de réseaux sur une plateforme. Ce système permet aux annonceurs et agences d’acheter des espaces publicitaires vendus en programmatique via le RTB (Real time bidding) qui correspond à la vente aux enchères d’espaces publicitaires. La plateforme d’optimisation recherche les impressions disponibles au meilleur coût. Cet outil permet également d’améliorer le ciblage et de réaliser des optimisations durant les campagnes publicitaires digitales. 

Allier technologie et savoir faire humain

Les entreprises mettent à disposition de la DSP des informations essentielles pour faciliter le ciblage.

Pauline nous en dit plus : “Cette Demand-Side-Plateform, utilisée généralement par les régies publicitaires et les tradings desk, va nous permettre de paramétrer tous nos ciblages datas et contextuels. Mais aussi, d’indiquer nos enchères ainsi que notre stratégie. Va-t-on acheter au CPM ou un autre mode d’achat ? Tout dépend des objectifs et de la stratégie définie”.

Une fois la stratégie déterminée, il est important d’identifier le bon format. “On parle ici des formats qui vont se prêter à la visibilité comme l’habillage et des formats qui visent plus au trafic (format native).”

Vient ensuite le temps des tests, des optimisations, des ré-orientations pour atteindre les objectifs fixés. “Nous nous chargeons de traquer les URL pour que le client ait une parfaite visibilité des apports de sa campagne programmatique.”

 

 

“Notre force c’est de personnaliser les scénarios proposés en fonction de l’analyse des parcours clients !”

 

Pauline souligne le fait que l’agence Eliette prône la transparence et demande le partage de données auprès de ses clients. “Nous avons besoin d’un accès à Google Analytics, pour suivre les performances, analyser les comportements, optimiser les conversions…”

En dehors des différents ciblages programmés, une stratégie de retargeting est souvent proposée.

“Notre force c’est de personnaliser les scénarios proposés en fonction de l’analyse des parcours clients !”

Car, même si de nombreuses opérations sont automatisées, il faudra toujours écouter son client, prendre un brief, imaginer les ciblages les plus opportuns pour atteindre les objectifs fixés. Il est indispensable également de s’assurer de la pertinence du message diffusé, la personnalisation de la page d’atterrissage…

“ Le conseil client ou encore les recommandations pour une future opération sont des choses que le programmatique ne peut pas assurer.”

Photo by Michael Dziedzic on Unsplash